Crédit en ligne Suisse : Quel montant maximum ?

En Suisse, calculer le montant maximum du crédit en ligne est la condition majeure afin d’obtenir une réponse positive des organismes de financement. Si le montant du crédit souhaité dépasse le maximum autorisé par le calcul du budget, vous aurez un refus. Même si vous remplissez toutes les autres conditions !

Raison pour laquelle, il est impératif que votre dossier soit présenté à la banque avec une somme qui entre dans la fourchette « acceptable ».

De plus, depuis janvier 2016, une marge de sécurité doit être ajoutée à ce plafond afin d’anticiper d’éventuels soucis qui pourraient affecter votre santé, votre vie professionnelle et privée.

Crédit en ligne en Suisse : conditions d’octroi

Pour obtenir un crédit en ligne privé, vous devez être en règle avec la loi LCC en répondant aux conditions de base et de solvabilité ou encore qu’être fiable selon des critères propres à chaque banque.

Les conditions de base à remplir pour en bénéficier d’un prêt personnel en ligne sont :

  • L’âge : ne dépasse pas l’âge de la retraite
  • Être de nationalité Suisse et permis C, permis de séjour B, frontalier, carte de légitimation/ adresse de résidence
  • Votre situation professionnelle : les conditions diffèrent selon votre emploi (cadre, indépendant, temporaire ou rentier AI/AVS). Pour souscrire à un crédit personnel en ligne, vous devez obligatoirement présenter un contrat de travail en cours et justifier un revenu minimum mensuel de 2600 CHF net hors impôt. Moins de ce seuil, votre demande de crédit ne pourra pas aboutir.Également, Si vous êtes au chômage pas possible de souscrire à un crédit
  • Ne pas avoir d’actes de défaut de biens ou de poursuites

Calcul du budget ou également mesure solvabilité :

Vous devez répondre aux critères du budget, le calcul est fait en fonction de vos charges (loyer, véhicule, impôt, déplacement, repas, enfants, etc.), vos engagements en cours (emprunt privé, leasing, cartes de crédit) et vos revenus. Le montant voulu ne doit en aucun cas dépasser le montant maximal autorisé. Dans tous les cas, ce calcul est établi sur 36 mois.

Les organismes analysent votre historique de remboursement des prêts. Vous pouvez être solvable aujourd’hui. En effet, une demande d’emprunt peut vous être refusée en raison des motifs suivants:

  • Si vous avez eu des poursuites et/ou actes de défaut de biens dans le passé et qu’ils ont été réglementés, ils doivent nécessairement être radiés
  • Vous avez eu des souscriptions pénalisantes (code 03, 04, 05 ou 09) à la Zek suite à des soucis liés à des prêts au comptant ou à des cartes (retards de paiement, demande de réduction de la mensualité, etc.)

Également, votre crédit peut être accordé pour les indicateurs de confiance positifs : Les banques calculent le degré de risque lié à votre profil en analysant notamment votre degré de stabilité ainsi que d’autres points significatifs de confiance. Chaque banque possède ses propres critères appelés scoring et affecte une pondération spécifique à chaque profil. La mesure de la fiabilité ou crédit scoring est un passage obligatoire pour avoir un crédit en Suisse au même titre que la mesure de la solvabilité.

Cette analyse consiste à répondre à quelques questions :

  • Vous êtes fiable ?
  • Respectez-vous vos engagements ?
  • Gérerez-vous conformément votre argent ?

Pour identifier la probabilité qu’un client génère une perte financière, les banques disposent de leurs propres outils basés sur des méthodes statistiques pour l’analyse risque. Un profil risque est dressé pour chaque client afin de déterminer son « indice de confiance ». Suivant la banque, ces calculs s’établissent manuellement ou automatiquement.

En théorie, les montants qui dépassent 80’000 CHF ne sont pas soumis à la loi LCC. Mais pour des raisons principes, les organismes de financement appliquent les critères de budget même pour les montants dépassant la barre des 80’000 CHF.

(55)