Comment faire pour obtenir un prêt d’argent ?

Dans la conjoncture actuelle certaines banques centrales durcissent leurs politiques monétaires. A cet effet, les banques diversifient les offres de prêt d’argent, la variation d’une banque à une autre tourne au tout du taux d’intérêt.

Il se trouve que, l’environnement actuel semble le plus favorable à la souscription à des crédits à des taux proposés quasiment au plus bas.

Il faut préparer un bon dossier avant de demander un prêt, en se posant les questions les plus pertinentes, comment le bien négocier ? Qu’est-ce qu’il faut éviter ? A quoi faut-il penser en premier ?

La banque est une entreprise

Il se faut jamais perdre de vu que la banque est une entreprise et que son objectif principal est de chercher à optimiser sa rentabilité tout en minimisant son risque en réclamant de nombreuses garanties.

C’est pour cela que la devise d’une banque est la prudence, lors de l’analyse d’une demande de crédit elle analyse en même temps le risque que le projet à financer présente par rapport à sa rentabilité future. C’est au rendez-vous de négociation qu’il faut savoir convaincre le banquier de la viabilité et de la rentabilité du projet.

Prêt d’argent: La viabilité du projet

La continuité et la durabilité du projet en plus des garanties requises sont des atouts pour l’obtention de l’accord d’un crédit.

Pour s’assurer de la viabilité et la rentabilité du projet à financer, elle prendra en considération les informations financières en sa possession.

Que le projet soit rentable ou pas, la banque accordera plus d’intérêt aux garanties demandées et la situation financière du client coté solvabilité pour s’assurer que le client peut honorer les échéances de crédits.

Le Profil du demandeur d’un prêt d’argent

Pour les dossiers des crédits pour le lancement d’une entreprise, les banques accorde une importance capitale à la relation entre les études et l’expérience professionnelle du demandeur avec la nature du projet à financer.

Les banques estiment et parfois exigent parfois qu’une formation spécifique pour certains projets pointus.
Pour un crédit immobilier, les banques sont frileuses sur la nature de l’hypothèque, la valeur actuelle et futur et redoutent l’instabilité professionnelle, puisque ces crédits sont généralement remboursables sur des longues durées.

Pour les crédits à la consommation à court et moyen terme, la banque accorde de l’importance à L’ancienneté dans la société, la continuité du salaire et/ou des revenus fixes durant la période de remboursement. La banque exigera un contrat de travail qui couvre la période, pour les professions libérales ou un artisan, il appréciera les états financier des 3 dernières années.
Pour les crédits considérés lourd, bien qu’il ne soit pas obligatoire, les banques apprécieront de voir dans le dossier un apport personnel.

Au moment du dépôt d’une demande crédit, il faut éviter d’être à découvert ou d’avoir des antécédents d’insolvabilité sur des anciens dossiers.

Conclusion

La préparation d’un dossier de crédit joue un rôle essentiel dans votre demande de prêt. Pour profiter de la meilleure offre sur le marché, il est opportun de faire le tour des organismes, préteurs, pour pouvoir négocier et obtenir les meilleures conditions. (taux, tarif, conditions de remboursement, durée, …)

Tout est tributaire de l’entretien avec votre le banquier. Il ne faut pas hésiter d’utiliser d’autres offres obtenues auprès d’autres établissements et faire jouer la concurrence, dans la négociation, ceci prouvera au banquier que client maîtrise le marché.

(6)