Bol tibétain et gong : quelle différence ?

Dans la spiritualité bouddhiste, le Bol tibétain et gong sont des instruments essentiels pour canaliser les énergies. Deux instruments qui émettent des sonorités à fréquences hertziennes variables, très bénéfiques pour la santé. Jadis, les moines hindouistes et bouddhistes usaient des gongs et des bols chantants pour célébrer des fêtes et cérémonies religieuses. Ils faisaient partie aussi des instruments sonores majestueux dans les palais impériaux chinois.

Bol tibétain et gong, instruments de sonotherapie

Le bol tibétain trouve ses racines en Asie dans les pratiques religieuses. On le trouve au Tibet, Inde, Népal et tous les pays à religion bouddhiste et hindouiste. On faisait chanter le bol lors de la méditation et lors des cérémonies. Cet instrument est fabriqué à la main, un bol en alliage métallique. Il y a du cuivre, fer, étain, mercure, plomb, argent et or. Un bol tibétain 7 métaux est utilisé pour harmoniser les 7 chakras, centre d’énergie dans le corps en spiritualité.

Le roulement du bâton en bois sur les bords du bol émet des ondes vibratoires qui relaxent. Cet effet est recherché pour soigner les maux du corps et du mental. De nos jours, en séances de sonotherapie, le bol tibétain est l’instrument clé des traitements spirituels énergétiques.

Gong, l’harmonisation du yin et du yang

Le gong trouve son origine en Chine. C’est un grand instrument métallique de forme circulaire qui peut atteindre 1 à 2 mètres de diamètre, suspendu sur un support. Il est utilisé aussi au Tibet, Inde, Népal dans les temples religieux et palais des empereurs.

Le gong aussi est une fabrication artisanale, un alliage de métaux tout comme le bol tibétain. Les sons émis lors des frappes par mailloche sont différents, ceci est du à la taille et la forme plate du gong.

Les gongs lunaires et solaires se réfèrent respectivement au yin et au yang. Instruments d’annonce des célébrations, de musique, les gongs accompagnent les méditations et le yoga. Les sons émis se propagent dans l’air en vibrations pour pénétrer dans le corps et faire circuler les énergies positives des 7 chakras.

Bol tibétain et gong, mêmes vertus thérapeutiques

Si le bol chantant est de taille variable, il reste un petit instrument par rapport aux dimensions des gongs. Bol chantant et gong sont composés de métaux nobles, sont fabriqués à la main par martelage et font partie des pratiques religieuses bouddhistes et hindouistes.

Le roulement de la mailloche pour le gong et le bâton en bois pour le bol chantant sur ses bords ou centre, émet des sonorités harmonieuses, un bain de béatitude. Ces techniques ancestrales pour Bol chantant et gong demeurent jusqu’à nos jours des méthodes de relaxation dans les centres de yoga. Ils sont utilisés en méditation pour renouveler son énergie et retrouver le bien-être.

Si la différence entre le Bol chantant et gong est la forme et les techniques d’utilisation, ils se ressemblent sur plusieurs points. Ils se rassemblent en leur constitution en matériaux et sur le plan de leurs usages en thérapies énergétiques spirituelles.

(17)